Le rêve de tous les enfants de 1 à 100 ans !!

Le cadeau le plus précieux pour un  enfant !!

Selon  mon expérience, le temps n’a rien à voir avec les blessures que l’on porte au présent. Au fond de chacun nous sommeil un enfant  blessé qui est  devenu parent.

Se sentir aimer est le rêve de tout individu, mais plus encore d’un enfant face à un parent.

Que vous ayez 100 ans ou 1 ans, le premier rêve de tout être humain est d’être aimé par ses parents.

Pourquoi j’affirme ceci?

Voici mon témoignage !!

J’ai été adopté à l’âge de 6 mois et à 30 ans je recherchais ma mère biologique pour retrouver le morceau de puzzle manquant et connaître mes antécédents familiaux …  mais je dois avouer pour savoir que cette mère m’avait d’abord aimé et ensuite m’avait confié en adoption pour que je  reçoive ce qu’elle croyait ne pouvoir pas me donner.

Avant même de l’avoir retrouvé, honnêtement je lui avais déjà tout  pardonné. J’avais même préparé mes enfants à ne pas la juger et lui pardonner.

Alors, comme une petite fille innocente, j’avais imaginé qu’elle me démontrerait de l’amour, de la tendresse, voir de l’admiration pour le chemin parcouru vu cette vie aussi difficile.

Erreur….  je n’ai reçu que des jugements de sa part sur ma personne, que  je n’étais pas assez ceci et trop cela, et donc, qu’elle ne m’acceptait pas du tout comme j’étais et qu’en plus elle me jugeait.

Où était l’amour d’une mère … voir … d’un parent?

Tout ce que j’attendais d’elle était de l’amour … de l’amour dépourvu de jugement!

Un jour après m’avoir blessée profondément et que je lui ai mentionné vouloir couper les ponts, elle m’a demandé ce que je m’attendais d’elle sur un ton arrogant. En toute simplicité je lui ai dit la pure vérité : soit que je m’attendais à de l’amour, de la tendresse et être accueilli comme je suis …imparfaite mais aimante

Je n’arrivais pas à comprendre comment cette personne pouvait me juger … moi l’enfant qu’elle avait abandonné et  qui avait survécu à une vie aussi difficile et misérable.

Pourquoi vouloir me retrouver  si ce n’est que pour me détruire d’avantage.

Tous mes rêves sont tombés à l’eau … et la blessure fut infectée profondément par ces jugements, ce manque d’amour et de tendresse.

Je ne m’étais jamais attendue à être gâtée, ni qu’elle ait voulu se racheter … mais simplement à être aimé, accepter tel que je suis, accueilli et encouragé avec douceur dans mes points les plus faibles et admiré dans mes victoires.

Presque du copié collé  avec mon père !!

Aujourd’hui j’ai dû accepter que jamais ce rêve se réalisera.

SVP … posez-vous la question … que puis-je faire pour prouver à mon enfant que je l’aime ?

PS: je vous jure que tout l’argent du monde ne peut l’acheter !!

Bonne réflexion !!!

Bonne fin de journée !

©Jocelyne Béland auteure conférencière ∞

Pour reprendre ce texte svp mentionner l’auteur et le site web.

Merci de respecter les droits d’auteure.

 

Laisser une réponse