Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

« Valider ne pas interpréter car tout part d’une blessure !»

En réalité prendre les choses de façon personnelle c’est s’accorder beaucoup d’importance.

Pourquoi ?

Si une personne me dit que telle chose est grâce à moi je me sentirai indispensable, mais le jour où elle me dira que tel événement est de ma faute je la croirai aussi et tout ceci est en grande partie ou en totalité faux

Je ne suis ni responsable du malheur ni du bonheur des autres.

Trop souvent les gens interprètent selon leur vécue et leurs blessures, donc c’est de la projection. De plus, à moins d’avoir voulu blesser intentionnellement ce que je dis n’a pas comme but de blesser. Cependant la personne en face de nous ne le reçoit pas de la même façon que notre intention était et c’est vice versa.

Le mieux est de valider et non d’interpréter !

Ça nous évitera de souffrir inutilement et ça évitera à l’autre aussi de souffrir inutilement si elle valide.

Sans compter que parfois nous avons des jours plus difficiles et que la personne qui écopera de nos ou de notre frustration sera souvent la personne que nous aimons le plus, du genre nos enfants. Et certaines des paroles prononcées risquent de les poursuivre toute leur vie.

Je ne dis pas de se sentir coupable, mais peut-être une petite marche pour évacuer nos frustrations avant d’entrer à la maison.

Bonne fin de journée !

©Jocelyne Béland auteure conférencière ∞

Pour reprendre ce texte vous devez mentionné l’auteur et le site web.

Merci de votre respect d’auteure.

 

 

Laisser une réponse